Programme de la journée Décrire, Agir, Intervenir ? Le travail et les sciences humaines et sociales

Cliquez ici pour visualiser le programme.

Décrire, Agir, Intervenir ? Le travail et les sciences humaines et sociales

jeudi 24 mai

Salle de colloques 1, Pôle Multimédia, Aix-Marseille Université, 29 ave. Schuman, Aix-en-Provence

9h – Accueil

9h30 – 10h30 Edith Galy (Université Nice Sophia-Antipolis / Psyclé) – Le projet ENVIE : une enquête longitudinale au service de la prévention et/ou de l’intervention (Conférence plénière)

10h30 – 11h – Pause

11h – 11h30 Shawn Simpson (Agence ITER France) – The hidden dimension of working in English, the Lingua Franca of 21st century organizations

11h30 – 12h Nicolas Debade (Aix Marseille Université / LAMES) – Entre incertitude(s) et méthode(s). Le travail créatif et la recherche dans le milieu culturel

12h – 12h30 Carlo Baghetti (AMU/ CAER) & Mariagrazia Cairo (AMU/ Centre Granger) Présentation du groupe OBERT. Un espace de recherche transdisciplinaire.

12h30 – 14h Déjeuner (Les Terrasses de Maxime)

14h – 14h30 Christine Noël Lemaître (Aix Marseille Université/ IHP) -Faire émerger le point de vue de l’activité réelle permet-il de comprendre le travail pour le transformer ?

14h30 – 15h Valérie Langbach (Université de Lorraine / Atilf CNRS) – La part langagière de la recherche d’emploi. Décrire et analyser les insécurités des demandeurs d’emploi faiblement qualifiés pour agir sur l’insertion professionnelle.

15h – 15h30 Pause

15h30 – 16h Céline Alcade (Université Paul Valéry Montpellier 3 / Dipralang / Université Lumière Lyon 2/ ENS Lyon / ICAR CNRS) – Décrire et intervenir : une recherche de linguistique impliquée sur le terrain de la formation professionnelle aux métiers de service en restauration.

16h – 16h30 Pierre-Alain Filippi (Aix Marseille Université / ADEF) – L’intervention recherche en milieu de travail : un exemple d’articulation au service du travail de formateur ESPE et de la recherche ?

16h30 – 17h Table ronde/ clôture

Ouverture des inscriptions – Journée d’étude « Décrire, agir, intervenir ? Le travail et les sciences humaines et sociales »

Les inscriptions sont maintenant ouvertes pour la journée d’étude Décrire, agir, intervenir ? Le travail et les sciences humaines et sociales organisée par l’équipe RapTraC et soutenue par la Fédération CRISIS et les laboratoires Psyclé, LERMA et LPL d’Aix-Marseille Université. Cette journée aura lieu le jeudi 24 mai (9h-17h) dans la Salle de colloque 1, Pôle Multimédia, Aix-Marseille Université, 29 avenue Schuman, Aix-en-Provence.

La participation à cette journée est gratuite mais, pour permettre à l’équipe d’organisation de prévoir les aspects logistiques de la journée, nous demandons aux personnes intéressées de s’inscrire en utilisant le lien suivant : https://goo.gl/forms/8x2NNVImqtzdPjgm1  

Continuer la lecture de Ouverture des inscriptions – Journée d’étude « Décrire, agir, intervenir ? Le travail et les sciences humaines et sociales » 

Séminaire RapTraC 5

Prochaine séance du séminaire RapTraC – rapports entre travail et communication – le jeudi 5 avril 2018

Affiche à télécharger:  Séminaire RapTrac – 5 Avril

Séminaire RapTrac – 5 Avril

L’accueil est à 9h au bâtiment multimédia, salle de colloque 1, site Schuman Lettres.

9h30-10h Marjorie Chavenon (PsyCLE): Stéréotypes et handicap physique et moteur dans le monde du travail: En quoi le stéréotype peut-il dire quelque-chose de la communication entre le «monde professionnel» et le «travailleur handicapé»?

10h-10h30 Sara Lopes (LPL): Compétences langagières professionnelles : le cas du portugais de l’hôtellerie

11h00-11h30 Nicolas Pichot (PsyCLE): Enrichir les activités créatives collaboratives : vers une nouvelle méthode centrée-utilisateur, la méthode des personas dynamique

11h30-12h00 Lola Duprat (LEST): Management de la créativité, socialisation et langage : points de convergence pour l’étude de la communication entre travailleurs créatifs

Conférence « Décrire, agir, intervenir ? Le travail et les sciences humaines et sociales » – Appel à communications

Décrire, agir, intervenir ? Le travail et les sciences humaines et sociales

Journée d’étude de l’équipe RapTraC – Rapports entre Travail et Communication

24 mai 2018

Aix Marseille Université, UFR Arts, Lettres, Langues et Sciences Humaines, Aix-en-Provence, France

Appel à communications

L’époque actuelle est caractérisée par la transformation du travail. Les développements économiques et technologiques, la tertiarisation de l’emploi, la place de plus en plus centrale de la communication et les réformes législatives créent de nouvelles formes de travail : contrats « zéro heure », travail « flexible », « ubérisation » des emplois…

Ces évolutions conduisent à deux observations majeures. Premièrement, les activités professionnelles se transforment, menant à un renouvellement de la définition même du « travail ». Deuxièmement, et non sans rapport avec le développement des technologies de la communication, le travail semble prendre une place de plus en plus grande dans la vie des individus, ce qui brouille la division entre travail et vie privée.

Il est donc logique de constater que les recherches en sciences humaines et sociales (SHS) suivent ces développements. Les recherches sur le travail s’intensifient et se diversifient, adoptant souvent une approche critique et identifiant régulièrement des répercussions négatives liées aux transformations du travail sur certains travailleurs. Ces observations suscitent une réflexion autour du rôle des SHS et des apports potentiels des études pour ces travailleurs.

Suite à une série de séminaires interdisciplinaires abordant les rapports entre langage, communication et travail, l’équipe de coordination de RapTraC organise la journée d’étude intitulée « Décrire, agir, intervenir ? Le travail et les sciences humaines et sociales ». Cette journée sera consacrée à l’exploration de l’articulation entre recherche et intervention en ce qui concerne les études scientifiques sur le travail. Pour ce faire, l’équipe RapTraC souhaite réunir des chercheur.e.s, intervenant.e.s ou travailleurs et travailleuses autour des questions suivantes :

  • Les recherches en SHS peuvent-elles contribuer à une optimisation du travail pour l’individu ? Comment ? Grâce à quels types d’intervention ? Comment des recherches deviennent-elles applicatives ?
  • Observe-t-on une évolution de la manière dont le travail est abordé et défini dans les recherches scientifiques ? Quels sont les aspects novateurs des approches des SHS face aux mouvements liés au travail ? Cette évolution a-t-elle des conséquences sur les interventions éventuelles ?
  • Quelle devrait être la place des chercheur.e.s en ce qui concerne l’intervention en milieu du travail ? Les chercheur.e.s se doivent-ils/elles d’intervenir ?

Continuer la lecture de Conférence « Décrire, agir, intervenir ? Le travail et les sciences humaines et sociales » – Appel à communications 

Conference « Describe, Act and Intervene? Work and the Social Sciences » – Call for Papers

Describe, Act and Intervene? Work and the Social Sciences

Conference organised by the RapTraC (Rapports entre Travail et Communication) Research Group

Thursday 24th May 2018

Aix Marseille Université, UFR Arts, Lettres, Langues et Sciences Humaines, Aix-en-Provence, France

Call for Papers

The transformation of work is one of the hallmarks of our era. Economic and technological developments, the growth of tertiary industries, the ever-growing importance of communication and legal reform have led to the creation of new forms of work: “zero hour” contracts, “flex-time”, the “uberisation” of employment, etc.

Two major observations can be made with regard to these changes. Firstly, professional activities are evolving, leading to new definitions of the word “work” itself. Secondly, due in part to the development of communication technology, work seems to take up a growing part of individuals’ lives, blurring the lines between professional life and personal life.

It is thus not surprising to note that social science research has followed these developments. Research into work has intensified and diversified, often adopting a critical approach and regularly identifying negative repercussions of the transformation of work for the workers themselves. These findings spark debate on the role of the social sciences, and the potential contributions of social science research, for workers.

Following a series of interdisciplinary seminars focusing on the relationships between language, communication and work, the RapTraC research group is organising a one-day conference entitled “Describe, Act and Intervene? Work and the Social Sciences”. The aim of the conference is to explore the articulation between research and intervention in terms of the scientific study of work. In order to do so, the RapTraC team wishes to bring together researchers, participants or workers in order to discuss the following questions:

  • Can social science research contribute to optimising work for individuals? How? What kinds of intervention can be used? How does research become applied?
  • Has there been an evolution in the way in which work is dealt with and defined in scientific research? What kind of innovative developments have appeared in the social sciences in relation to the changes in work? Do such evolutions have consequences for workplace interventions or the application of research findings?
  • What should the place of researchers be in terms of intervening in the workplace? Should researchers intervene? Do researchers have an obligation to do so?

Continuer la lecture de Conference « Describe, Act and Intervene? Work and the Social Sciences » – Call for Papers 

Ethnographier les ateliers d’école et leur part langagière : bilan d’une recherche exploratoire

RapTraC 4 le 14 mars 2018 (14h-16h) : Ethnographier les ateliers d’école et leur part langagière : bilan d’une recherche exploratoire

Patricia Lambert (Professeure des universités, ENS de Lyon / UMR ICAR 5191 / UMS LLE 3773)

Salle D317, Bâtiment Egger, UFR ALLSH, Aix Marseille Université, 29 ave R. Schuman, Aix-en-Provence

Résumé

Un des points de rencontre possibles entre sociolinguistique et formation professionnelle est à relier aux transformations contemporaines des espaces de travail : tertiarisation de l’économie, émergence d’une société de l’information, logique de mondialisation et d’intensification des échanges. Autant de phénomènes qui sont venus profondément modifier « la part langagière du travail » (Boutet, 2001) à partir des années 70. Ces transformations ne sont pas sans conséquences sur les exigences linguistiques à l’égard des élèves-apprentis au cours de leur formation, puis au moment de leur recrutement (Duchêne, 2009).

Continuer la lecture de Ethnographier les ateliers d’école et leur part langagière : bilan d’une recherche exploratoire 

Sylvain Leduc: « approche ergonomique et pénibilité perçue du travail avec les tout-petits »

Rencontre du séminaire RapTraC 3  le 28 février 2018 de 9h à 12h

pour une conférence de Sylvain Leduc: « approche ergonomique et pénibilité perçue du travail avec les tout-petits »

au bâtiment multimédia, salle 2.08, UFR ALLSH, Aix

Résumé

Ces dernières années, l’offre d’accueil individuel et collectif a évolué au regard de modifications structurelles et sociétales des conditions de vie et de travail des parents, comme l’évolution des contextes socio-familiaux (monoparentalité…) ou le développement de la précarité des emplois, qui nécessitent des adaptations des modes d’accueil. Des changements répétés impactent également le contenu des formations ainsi que les qualifications et diplômes requis pour travailler auprès des enfants. Ces évolutions posent de nombreuses questions sur la réalité du travail des professionnels que ce soit sous l’angle des compétences, des relations sociales ou des conditions de travail. Sur ce dernier point, et au vu de l’actualité sociale et professionnelle (allongement de la durée de travail, reconnaissance de nouveaux risques professionnels, modification du système des retraites…), l’étude de la « pénibilité » présente un intérêt certain sur le plan conceptuel mais aussi pour mieux approcher sa réalité dans un secteur des services où il ne constitue pas nécessairement un élément caractéristique et visible de l’exercice du travail.

Continuer la lecture de Sylvain Leduc: « approche ergonomique et pénibilité perçue du travail avec les tout-petits » 

Les langues de spécialité entre diversité et éparpillement : quelques jalons pour fédérer et structurer le domaine

programme

RapTraC 2 la deuxième séance du séminaire le 14 février 2018 est consacrée à une conférence de Michel Van der Yeught, professeur à Aix-Marseille Université

Publications répertoriées sur le site du LERMA    =>

Résumé de la conférence

Les langues de spécialité (LSP) jouissent d’un intérêt et d’un développement marqués depuis plusieurs décennies. De plus en plus, les ingénieurs, les juristes, les économistes sont appelés à maîtriser des langues étrangères spécialisées, notamment l’anglais, afin de communiquer avec leurs collègues internationaux dans une perspective professionnelle. Néanmoins, les approches d’étude des LSP ne constituent pas un domaine de recherche homogène susceptibles de proposer des solutions didactiques largement acceptées par la communauté des enseignants LANSAD.

Continuer la lecture de Les langues de spécialité entre diversité et éparpillement : quelques jalons pour fédérer et structurer le domaine 

RapTraC 1

La première séance du séminaire RapTraC – rapports entre travail et communication – le 11 janvier 2018 – est consacrée aux doctorants et jeunes chercheurs. Les liens entre les différentes communications sont établis lors de la table ronde qui suit.

RapTraC

RapTraC est un projet de recherche qui a pour but d’organiser une série de séminaires interdisciplinaires consacrés à l’étude des rapports entre le travail et la communication. RapTraC est coordonné par trois jeunes chercheurs de disciplines diverses – sociolinguistique, psychologie/ergonomie et anglais de spécialité – et bénéficie du label « Projet Jeunes Chercheurs » de la Fédération CRISIS d’Aix-Marseille Université. RapTraC met en place deux séminaires par mois avec un focalisation sur des questions suivantes :

– Quel est le rôle du langage dans la communication au travail ?
– Quelle est la place du langage dans la communication professionnelle ou la communication en milieu professionnel (dans ses diverses interprétations ?)
– Comment le langage constitue-t-il un outil de travail ?
– Quelles compétences linguistiques et/ou communicationnelles sont requises dans des divers milieux professionnels ?
– Comment le langage ou la communication contribuent-ils à l’organisation du travail ?
– Comment la langue est-elle façonnée par son usage dans le cadre du travail ?
– Comment utiliser la communication comme outil afin d’améliorer la qualité de vie au travail ?

Bien que les liens entre le langage, la communication et le travail aient été au centre d’une myriade de travaux scientifiques, l’interaction entre ces disciplines mérite d’être développée. L’objectif de RapTraC est donc de promouvoir un échange hautement interdisciplinaire sur ce sujet en rassemblant des chercheurs et experts de tout niveau et de spécialités différentes. Plus précisément, RapTraC a pour but d’aider des doctorants et des jeunes chercheurs à développer des perspectives interdisciplinaires.

Ce carnet de recherche constitue l’univers virtuel des séminaires RapTraC. Les différentes interventions y seront annoncées et il constitue également un espace de discussion en ligne.